Cabinet dentaire esthétique et cosmétique des hauts de seine  -
Le blanchiment
 
Les causes de colorations

 -Coloration naturelle
 -Dépôts de colorants alimentaires (fruits rouges, vin, thé, café ...) et tabac
 -Vieillissement naturel
 -Coloration métallique ( Traitement médicaux (fluorose, tétracycline ...)
 -Dents dévitalisées
 
Le produit utilisé
 
Le péroxyde d’hydrogène contenu dans le gel se diffuse dans la dentine et élimine les colorants pour redonner à la dent sa teinte initiale.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Plusieurs techniques possibles
 
1/ Blanchiment au fauteuil
 
L’intégralité du blanchiment est réalisé chez le dentiste en 1 à 4 séances avec des produits très concentrés. 

Grâce à l’ évolution actuelle des méthodes, nous sommes arrivés à associer un temps de travail au fauteuil plus réduit (1/2heure), une absence de douleurs et un résultat immédiat, même pour des catégories de patient difficiles : fumeurs et colorations pathologiques (prise d’ antibiotiques).
 
 
2/ Blanchiment ambulatoire (à la maison)
 
Après une prise d'empreinte de vos arcades dentaires nous réalisons des gouttières dans lesquelles sera placé un gel de blanchiment dentaire.

2 possibilités d'applications:
 
  • vous portez votre gouttière pendant votre sommeil six à sept heures chaque nuit, pendant 10 nuits
  • ou bien 2 heures par jour avec un produit plus concentré, mais plus délicat à utiliser. Votre praticien choisira la concentration la plus appropriée à vos dents
 
Les effets secondaires
 
Pendant le traitement, vous pouvez ressentir des sensibilités. Ceci n’est absolument pas dangereux. Il suffit d’arrêter le traitement pendant 2 ou 3 jours. Si les sensibilités sont importantes, il existe un gel fluoré à porter en alternance avec le gel de blanchiment.

Différentes études montrent que les techniques de blanchiment, lorsque le protocole est respecté, ne comportent aucun risque.
 

 
Descriptif en vidéo:
 
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
 
 
 
Contre-indications du blanchiment
 
  • Les personnes de moins de 16 ans parce que la chambre pulpaire est plus grosse, par conséquent les dents seraient plus sensibles lors du blanchiment.
 
  • Les femmes enceintes ou les femmes en allaitement.
 
  • Les personnes ayant les dents ou les gencives sensibles, incluant la sensibilité associée aux récessions gingivales ou aux obturations (plombages) défectueuses.
 
  • Les personnes allergiques au peroxyde.
 
  • Les personnes soufrant de gingivites, de parodontites ou de caries avancées.
 
  • Les obturations (amalgames ou composites), les couronnes ou les facettes ne se blanchissent pas au peroxyde. Il faut considérer refaire ces restaurations après le blanchiment si le résultat laisse des inégalités de blancheur.